Presbytie

Pourquoi opérer la presbytie ?

La presbytie est un trouble de la vision qui se manifeste par des difficultés à voir les objets de près

Contrairement à ce que beaucoup croient, la presbytie n’est pas une maladie. C’est plutôt un processus naturel lié au vieillissement du cristallin de l’œil. Appelé aussi « presbyopie », la presbytie est l’un des motifs de consultation les plus fréquents en France. On estime que plus de 20 millions de français souffrent de ce trouble de la vision. Pour corriger sa vision, il est possible de se faire opérer ?

Qu’est-ce que la presbytie ?

La presbytie est inévitable. C’est un processus naturel qui commence dès la naissance et qui se poursuit avec le temps.

A 3 mois, les bébés voient net de 5 cm à l’infini. Avec l’âge, la netteté diminue et la vision de près devient de plus en plus floue. A 40 ans, les adultes voient net à 25 cm et à 65 ans, il faut environ 2 mètres pour voir net.

La presbytie est un vieillissement naturel de l’œil. Mais quels sont les causes de ce phénomène inévitable ?

Les causes de la presbytie

Lorsque l’œil est au repos, le cristallin est arrondi sur l’avant. Lorsque l’on souhaite concentrer la vue sur un objet, le cristallin se déforme grâce à des fibres de collagène. Ces fibres deviennent, avec l’âge, moins flexibles, entrainant ainsi la presbytie.
De nombreuses recherches ont prouvé que, dans l’œil d’une personne atteinte de presbytie, les rayons lumineux ne convergent pas vers la rétine, d’où la vision floue de près.

Comment corriger la presbytie ?

Les lunettes et les lentilles permettent de corriger ce problème en restituant la courbure du cristallin. Cependant, l’intervention chirurgicale reste la solution la plus efficace et la plus durable pour se passer des lunettes et des lentilles.

Comment se débarrasser de la presbytie grâce à la chirurgie ?

La chirurgie réfractive de correction permet de traiter, non seulement la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme, mais aussi la presbytie. Cette intervention chirurgicale s’adresse principalement aux personnes âgées de 40 ans et plus. 

L’opération ne nécessite pas d’hospitalisation. C’est une intervention très rapide et sous anesthésie locale.

Les chirurgiens disposent aujourd’hui de nombreuses techniques qu’ils peuvent utiliser pour traiter la presbytie. Parmi lesquelles on peut citer : la monovision, la bi-tri-focalité, la multifocalité, l’insertion d’un implant accommodatif et l’augmentation de la profondeur de champ. Les deux techniques les plus utilisées sont les implants et les lasers.

  • La mise en place des implants :

Ces implants sont aussi appelés « goutte de pluie » ou « raindrop » en anglais. D’une taille qui ne dépasse pas la tête d’une petite épingle, l’implant est mis en place à l’intérieur de la cornée. L’objectif de cette intervention consiste à augmenter la courbure de la cornée. Cette technique est basée sur le même principe d’une lentille, sauf que celle-ci est invisible, durable et minuscule. La durée de la mise en place des implants intra-oculaires ne dépasse pas les 15 minutes. C’est une intervention chirurgicale indolore et sans risques.

  • L’opération au laser (LASIK et PKR) :

Le chirurgien ophtalmo peut choisir entre deux techniques : le LASIK (Laser Assisted In situ Keratomileusis) et la PKR (Photorefractive keratectomy).

Le LASIK est basée sur l’utilisation de deux lasers. Un premier laser appelé laser femtosecondes, nécessaire pour découper une fine lamelle de la cornée. Le second, appelé laser excimer, permet de sculpter l’épaisseur cornéenne pour modifier sa courbure et ainsi corriger la presbytie.

En ce qui concerne la PKR, son principe est identique à celui du LASIK, sauf pour la première étape. En effet, avec la PKR, l’épithélium (la fine lamelle découpée de la cornée) est retiré de sa place. Après intervention chirurgicale, elle repousse en quelques jours.

Comment se débarrasser de la presbytie grâce à la chirurgie

Pourquoi choisir de se faire opérer ?

Les opérations de la chirurgie réfractive, quelle que soit la technique utilisée, sont indolores, rapides et sécures.

Se faire opérer est le meilleur moyen pour vaincre la presbytie, pour reprendre toutes ses activités et pour se débarrasser définitivement des lunettes et des lentilles.

La chirurgie de correction a permis à des centaines de milliers de presbytes de gagner jusqu’à 10 ans de vision. Les avantages de cette chirurgie sont nombreux :

  • Rapidité d’intervention,
  • polyvalence,
  • économie d’argent (plus de lunettes, de visites de contrôle…),
  • des effets immédiats…

De plus, la chirurgie réfractive est l’une des chirurgies les moins invasives.

Presbytie : Qui peut se faire opérer ?

La chirurgie de la presbytie au laser peur être utilisée dès la quarantaine. La mise en place des implants intra-oculaires est possible à partir de l’âge de 50 ans. Comme toute intervention, il existe des contre-indications : cornée trop fine ou trop sèche ou présence d’une pathologie comme le kératocône (déformation de l’œil).

En ce qui concerne l’efficacité de l’intervention

Toutes les personnes ayant choisi l’opération sont satisfaites des résultats. L’effet de l’intervention, est, à la fois, immédiat et spectaculaire. Grâce au développement technologique, les risques et les effets secondaires indésirables sont quasi-inexistants. Le chirurgien ophtalmo, après examen préopératoire, peut vous conseiller la technique la plus efficace pour corriger votre presbytie.

La prise en charge des opérations de la presbytie

Ces opérations ne sont pas prises en charge, ni par la Sécurité Sociale, ni par l’Assurance Maladie. Ces frais peuvent être remboursée par la mutuelle. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de souscrire un contrat qui correspond parfaitement à votre profil et à vos besoins en matière de couverture.

Retour à la liste