Qu'est ce que la presbytie ?

Chirurgie de la presbytie

La Presbytie est la perte progressive de l’accommodation.

L’accommodation est une fonction naturelle de l’œil qui lui permet par des mouvements incessants et ultrarapides du cristallin de voir net à toutes les distances (loin, intermédiaire, près).

La presbytie est liée au durcissement progressif du cristallin avec l’âge .

Elle vient se rajouter à un défaut optique préexistant (myopie, hypermétropie, astigmatisme).

Les hypermétropes ressentent plus précocement la gêne liée à la presbytie et souvent découvrent leur hypermétropie parce qu’ils n’arrivent plus à lire de près et ressentent le besoin de lunettes pour la vision de près. Les myopes pensent souvent à tort qu’ils sont épargnés par la presbytie, car sans lunettes ou lentilles suivant la puissance de la myopie et de la presbytie, ils peuvent parfois lire de près; mais en revanche lorsqu’ils portent leur correction de loin (lentilles ou lunettes), ils ne peuvent plus lire de près et ressentent la nécessité d’un équipement de près supplémentaire ou d’un système progressif (verres ou lentilles).

LE SYNDROME DES BRAS « TROP COURTS » : SIGNE DE LA PRESBYTIE

Causes de la presbytie ?

La presbytie survient lorsque le cristallin vieillissant de votre œil devient moins flexible et ne peut plus faire la mise au point sur les objets de près.

Considérez votre œil comme un appareil photo. La lentille de l’appareil photo a la capacité de faire la mise au point automatique sur les objets, qu’ils soient proches ou éloignés. La lentille de votre œil fonctionne à peu près de la même manière. Elle fonctionne avec votre cornée pour focaliser la lumière. Tout d’abord, la courbure de votre cornée renvoie la lumière dans votre œil. Ensuite, un petit muscle circulaire entourant votre lentille se contracte ou se détend pour modifier sa forme afin de faire la mise au point. Si l’objet est éloigné, le muscle qui entoure votre lentille se détend. S’il est proche, le muscle se contracte, ce qui vous permet de vous concentrer sur les éléments proches, comme un menu ou un livre. Cependant, à mesure que votre œil vieillit, le cristallin continue de croître et d’ajouter des couches de cellules – comme un oignon ! Ce processus épaissit le cristallin et le rend moins capable de se déformer comme il le faisait autrefois. Les objets proches deviennent alors flous.

Quels sont les facteurs de risque de la presbytie ?

Bien que le principal facteur de risque de la presbytie soit l’âge, certains médicaments et troubles peuvent provoquer l’apparition de la presbytie chez les personnes de moins de 40 ans. Lorsque cela se produit, on parle de presbytie précoce.

Si vous n’avez pas encore 40 ans et que vous constatez que vous ne pouvez pas vous concentrer sur les choses de près, il se peut que vous ayez un problème oculaire ou de santé sous-jacent et vous devez contacter un ophtalmologue dès que possible.

Les facteurs de risque de la presbytie prématurée sont les suivants :

  • L’hypermétropie.
  • Les médicaments : Certains médicaments peuvent augmenter votre risque, notamment les médicaments contre les allergies, les troubles de l’attention, les anxiolytiques, les antidépresseurs, les antipsychotiques, les antispasmodiques et les diurétiques.
  • Les maladies : Le diabète, la sclérose en plaques, la dysautonomie et d’autres maladies augmentent le risque de développer une presbytie prématurée.
  • Antécédents de traumatisme crânien.

Quels sont les symptômes de la presbytie ?

Opération de la presbytie

La vision rapprochée pour lire, écrire… se trouble, vous devez éloigner votre texte et améliorer votre éclairage pour mieux voir : ce sont les symptômes de la presbytie.

Les premiers signes de la presbytie se manifestent en général entre 40 et 50 ans, notamment par une vision moins bonne de près (la lecture normale à 30 ou 40 cm devient difficile).
On se sent alors obligé de tendre les bras pour lire son journal ou un livre, jusqu’au moment où… les bras ne sont plus assez longs !

La presbytie est un phénomène physiologique lié à l’âge, (après 40 ans) parfois plus précoce chez l’hypermétrope et l’astigmate déjà gênés de loin ; plus tardif chez le myope qui peut lire sans lunettes en rapprochant.

Traitements de la presbytie ?

Aujourd’hui, deux techniques l’emportent pour corriger la presbytie :

La pose d'implants multifocaux

S’adresse aux individus âgés de plus de 55 ans ayant une presbytie totale. Actuellement les implants intraoculaires multifocaux représentent une des techniques les plus sûres en matière de traitement de la presbytie. Ils sont positionnés à la place du cristallin que l’on retire, celui-ci n’étant pas forcément atteint de cataracte. Une simple anesthésie locale est pratiquée.

La technique du Lasik

Le principe du traitement laser de la presbytie (presbylasik SUPRACOR) consiste à modifier la cornée par le faisceau laser de façon à la rendre multifocale autorisant la vision de près, la vision intermédiaire, et la vision de loin des deux yeux : le profil d’ablation créé permet la vision de prés par le centre de la cornée et la vision de loin par la périphérie cornéenne alors que la vision intermédiaire est permise par la zone de transition.

Le traitement de la presbytie tient compte évidemment de l’anomalie initiale (myopie, astigmatisme, hypermétropie).

Il est possible d’opérer qu’un seul œil si la vision de loin est bonne ou de pratiquer une Bascule (l’œil directeur est corrigé de loin, l’autre œil est corrigé par la vision de prés).

Tout de suite après l’intervention, la vision de loin peut être trouble durant quelque temps en raison d’une myopie transitoire.

Opération de la presbytie lasik

Comment se déroule l'opération de la Presbytie ?

Déroulement opération presbytie au laser

L’acte chirurgical est rapide et simple, l’anesthésie locale se fait grâce à un collyre instillé 2 fois de suite : aucune injection n’est nécessaire.
Le patient est allongé sous le microscope du laser, le chirurgien contrôle tout sous microscope, l’infirmière surveille l’écran de contrôle.

Préparation : la peau autour de l’œil est désinfectée par badigeonnage à la bétadine

  • Un champ de protection stérile est placé sur le visage
  • Un écarteur de paupières sert à maintenir l’œil ouvert et à l’empêcher de cligner

Pour la PKR : Le chirurgien va effectuer le pelage de la cornée : c’est indolore

Pour le Lasik : Un anneau de succion va exercer une pression sur l’œil pour le bloquer, puis se fait la découpe du capot (laser Femtoseconde)

Durant ces quelques secondes, la vue disparaît et revient dès que l’anneau de succion est retiré, le capot est ensuite soulevé.

Le Laser Excimer est alors activé on entend un bruit de crépitation durant quelques secondes  il faut alors fixer la lumière rouge ou verte du laser qui sert de point de repère. Ce spot va devenir de plus en plus flou mais il faut s’efforcer de le fixer.

Prévention

La presbytie est une partie naturelle du processus de vieillissement de l’œil. Ce n’est pas une maladie, et on ne peut pas la prévenir.

La Presbytie, comme toutes les maladies de l’œil, nécessite un suivi attentif. Un examen 1 à 2 fois par an chez son ophtalmologue habituel permettra de suivre toutes les évolutions.

Vous envisagez une Opération de la Presbytie  ? Quelle technique Laser choisir ?
Vous êtes Presbyte … et parfois en plus Astigmate et, ou Myope ?
Votre degré de Presbytie permet-il cette chirurgie de la Presbytie ?
Connaitre le Coût pour une opération de la Presbytie ?

Besoin d’informations sur l’Opération de la Presbytie …
Ou sur les techniques d’Opération des Yeux ?

Demander un rendez-vous avec le Docteur Robert ABEHASSERA, spécialiste depuis
plus de 30 ans de la Chirurgie des Yeux et praticien titulaire
à la Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild à Paris 19e,
ou compléter le formulaire de contact ci-dessous :
01.42.06.22.61 / 07.66.88.79.22

Demande d'informations

Pour une consultation pré-opératoire sans engagement ou une demande d’informations supplémentaires utilisez le formulaire ci-dessous