Généralités

Ophtalmologie : Comment est-elle prise en charge ?

Ophtalmologie : Comment est-elle prise en charge ?

Connaitre les différents taux de remboursements et de prise en charge permet d’être bien couvert. La prise en charge des soins ophtalmologiques peut être totale ou partielle.

Le remboursement des frais par le régime de la Sécurité Sociale est compris entre 30 % et 70 % du tarif conventionnel.

En ce qui concerne la prise en charge des frais de consultation

Les tarifs dépendent du secteur de rattachement de l’ophtalmo. Ces tarifs sont en moyenne de 30 euros pour les ophtalmos du secteur 1 et sont libres pour les ophtalmos du secteur 2. Les tarifs pratiqués peuvent aussi être différents d’une zone à une autre.

Le remboursement par la Sécurité Sociale

Le remboursement des frais de consultation par la Sécurité Sociale dépend de la situation de chacun. Il est calculé en fonction d’un taux de prise en charge variable appliqué au tarif de convention.

Le taux de remboursement est égal à 70 % du tarif conventionnel pour les personnes ayant consulté un ophtalmo après avoir consulté un médecin traitant. Ce taux s’élève à 100 % dans certains cas.

Si vous avez consulté votre ophtalmo sans passer par un médecin traitant, le taux de remboursement est de 30 % du tarif conventionnel.

A noter que le tarif de base actuel de la Sécurité Sociale est de 30 euros pour une consultation. Le reste à votre charge est de 10 euros. Ce reste peut être pris en charge par une complémentaire santé.

Contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent, l’ophtalmo est un médecin spécialiste. Vous pouvez donc consulter directement votre ophtalmo sans passer par votre médecin traitant.

Si vous souhaitez bénéficier de 70 % de remboursement de la part de la Sécurité Sociale, mieux vaut déclarer un médecin traitent. C’est ce que l’on appelle le « suivi d’un parcours de soins coordonnés ».

Bref, le prise en charge par la Sécurité Sociale des frais de l’ophtalmo dépend de la déclaration d’un médecin traitant à l’assurance, le suivi d’un parcours de soins coordonnés et le suivi d’un accès direct spécifique.

Le remboursement par la mutuelle santé

Les frais de consultation sont, à la fois, pris en charge par la Sécurité Sociale et par la mutuelle santé.

Comparer les offres proposées par les mutuelles santé est nécessaire pour bénéficier d’une excellente couverture. En effet, certaines assurances sont plus avantageuses que d’autres.

La prise en charge de la chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive permet de corriger les troubles de la vision. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce type d’intervention n’est pas pris en charge par la Sécurité Sociale. En effet, la chirurgie réfractive fait partie de la famille des « chirurgies de confort ». C’est la raison pour laquelle il faut bien choisir sa complémentaire santé.

Certaines mutuelles proposent des forfaits spécifiques qui permettent la prise en charge des interventions chirurgicales nécessaires à la correction de la myopie, la presbytie et l’hypermétropie. Vérifiez bien les offres proposées par les complémentaires avant de vous engager.

Les personnes qui possèdent une bonne mutuelle santé peuvent donc profiter d’un niveau de garantie d’au moins 100 % du tarif conventionnel.

Vous souhaitez améliorer votre vue et / ou vous débarrasser des lunettes et des lentilles ? La chirurgie réfractive est incontestablement la meilleure solution pour corriger les troubles de la vision. Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à nous contacter !

Retour à la liste