Techniques

LASIK : Définition, principes et techniques

LASIK : Définition, principes et techniques

Le terme LASIK est l’acronyme de (Laser-Assisted In-Situ Keratomileusis). Il s’agit d’une intervention chirurgicale réfractive permettant la correction de la vision des myopes.

Cette technique a prouvé son efficacité à traiter la myopie. Elle est aujourd’hui pratiquée partout dans le monde et elle fournit d’excellents résultats.

Quel est le principe du LASIK ?

Le LASIK permet de traiter, non seulement la myopie, mais aussi la presbytie, l’hypermétropie et l’astigmatisme.

Indole et ultra rapide, le LASIK a été utilisée, pour la première fois, en 1991. Son principe consiste à découper une fine lamelle de la cornée afin de pouvoir utiliser le laser excimer, permettant la correction de la myopie. A noter que la découpe est réalisée au laser femtoseconde.

Pour maintenir l’œil en place, un système de ventouse est utilisé. Il n’y a donc aucun risque durant l’intervention au laser.

Vous l’aurez compris, le LASIK se déroule en 3 étapes : la découpe d’une fine lamelle appelée capot cornéen, le traitement au laser excimer et la mise en place d’un capot.

Le principe du LASIK en détails

Le chirurgien procède à une anesthésie locale avec des gouttes de collyre. Les paupières sont ensuite écartées et l’œil maintenue en position fixe avec un anneau de succion (système de ventouse).

La découpe du capot peut être réalisée avec du laser femtoseconde (nouvelle technique) ou avec une fine lamelle (le microkératome).

La deuxième étape du LASIK consiste à utiliser le laser excimer pour corriger la myopie. Durant cette étape, le patient doit fixer un point. Un système d’eye-tracking permet de suivre la pupille s’il y a mouvements de l’œil.  Le laser excimer est indolore. L’application de ce laser dure une dizaine de secondes.

Le développement du laser femtoseconde a énormément facilité le LASIK. L’opération est réalisée avec une précision et une rapidité phénoménale. Le laser excimer permet aussi de sculpter la surface du tissu de manière précise.

Cette intervention est donc sécure. De plus, le chirurgien fixe la profondeur du traitement tout en laissant une épaisseur de sécurité de l’ordre de 250 micromètres.

Les avantages du LASIK

Avec le LASIK, le risque est quasi-inexistant. Cette pratique est très sûre et le risque d’une complication post opératoire est extrêmement faible.

Les avantages du LASIK sont nombreux, surtout si l’on compare à d’autres techniques comme la PKR et le LASEK (une technique qui combine le LASIK et la PKR).

Grâce à cette intervention, le patient opéré peut reprendre directement son activité puisque la cicatrisation est rapide.

Le LASIK est aussi la garantie d’une excellente préservation de l’innervation de la cornée. De plus, les effets post-opératoires (sensations de légers picotements) ne durent que quelques heures. En ce qui concerne l’efficacité du LASIK, elle est identique à celle de la PKR.

Les risques et les effets secondaires

Le risque d’une complication est très faible. Comme pour toute intervention chirurgicale, des effets secondaires bénins peuvent apparaitre et disparaitre au bout de quelques jours. Parmi lesquels on peut citer la sécheresse oculaire qui peut être traitée avec des gouttes pour les yeux.

Bref, cette technique de chirurgie réfractive est la meilleure solution pour corriger la myopie et pour se débarrasser des lentilles de contact et des lunettes !

Retour à la liste