Techniques

Opération myopie : Choisir le LASIK ou la PKR ?

Opération myopie : Choisir le LASIK ou la PKR

Pour pouvoir choisir entre les différentes techniques de la chirurgie réfractive, il est nécessaire de comprendre le principe, les avantages et les inconvénients de chacune.

Le LASIK et la PKR sont les techniques les plus utilisées. Leur utilisation pour corriger la myopie ne date pas d’hier !

En ce qui concerne le LASIK

Qu'est-ce que le LASIK ?

Avec l’invention du LASIK, la prise en charge des personnes myopes a considérablement évolué. Le LASIK permet de corriger la myopie rapidement. Cette technique est aussi efficace pour traiter l’hypermétropie et l’astigmatisme.

Le LASIK consiste à enlever une couche ultra mince de la cornée (de 100 à 130µ).  L’épaisseur de cette couche dépend du degré de la myopie. La première étape peut être réalisée avec un laser femtoseconde. Le laser excimer est ensuite utilisé pour corriger la myopie.

Le LASIK est conseillé aux personnes âgées de 20 à 40 ans. C’est une intervention indolore, rapide et efficace pour corriger la myopie. Le LASIK concerne uniquement les personnes atteintes de myopie non évolutive.

Quels sont les avantages du LASIK ?

  • Meilleure technique pour contourner les obstacles de la PKR (la photo-kératectomie réfractive) ;
  • Risque de complication postopératoire très faible ;
  • Intervention indolore et rapide ;
  • Une excellente correction réfractive ;
  • Possibilité de reprendre rapidement les activités (conduite, travail, activités sportives…).

Quels sont les inconvénients / risques du LASIK ?

Les risques ne sont pas nuls mais quasi-inexistants. Durant l’intervention, si une anomalie liée à la découpe apparait, le chirurgien pourrait reporter l’intervention. Les complications sont très rares, parmi lesquelles on peut citer l’infection cornéenne, l’ectasie cornéenne et la prolifération des cellules épithéliales.

En ce qui concerne la PKR

Qu'est-ce que la PKR ?

La PKR, également appelée « laser de surface » est la deuxième technique chirurgicale utilisée pour corriger la myopie. La PKR utilise aussi le laser excimer pour remodeler la cornée.

Cette technique est presque identique au LASIK. Cependant, il existe une différence qui réside dans la découpe du capot. En effet, avec le LASIK, le médecin utilise le laser femtoseconde pour dessiner et soulever le volet cornéen. En PKR, l’épithélium est retiré.

Quels sont les avantages de la PKR ?

  • Intervention très rapide ;
  • Risque de complication postopératoire très faible ;
  • Technique efficace et indolore pour corriger la myopie ;
  • Une excellente correction réfractive ;
  • Possibilité de reprendre tous types d’activités rapidement après l’opération.

Quels sont les inconvénients / les risques de la PKR ?

Les inconvénients et les risques sont identiques à ceux du LASIK.

Quelle technique choisir ? PKR VS LASIK

Votre médecin, en prenant en considération l’examen préopératoire, est la seule personne capable de vous conseiller et de vous aider à faire le bon choix;

De nombreuses études ont prouvé que les résultats à moyen et à long terme des deux techniques, LASIK et PKR, sont identiques. Ce sont deux techniques extrêmement efficaces pour corriger la myopie. 

Le PKR est utilisé lorsque le patient présente une fine couche d’épaisseur cornéenne et / ou si la cornée est irrégulière.

Si, après études des examens préopératoires, il est possible de réaliser les deux, le médecin chirurgien vous accorde la liberté de choisir entre ces deux techniques. A noter qu’après intervention LASIK, le médecin procède à la mise en place d’une coque transparente qui sera retirée dans les 48h qui suivent l’opération. En PKR, une lentille pansement est posée avant d’être retirée après 4 jours.

Retour à la liste