Cataracte

15 choses à savoir sur la chirurgie de la cataracte

Opération cataracte fondation rothschild

Traditionnellement, l’opération de la cataracte est pratiquée lorsque le patient commence à ressentir une perte de vision. Toutefois, nous prenons désormais en compte les changements subtils de la vision, tels que la perte de sensibilité aux contrastes et la perte de perception des couleurs. Vous pouvez remarquer que les couleurs sont délavées et ternes, et aussi que vous avez des difficultés à voir dans des situations à faible contraste (par exemple la nuit). Il s’agit de signes précoces indiquant que la cataracte a un effet sur votre vision et vous pouvez envisager une ablation chirurgicale.

C’était le cas dans le passé, lorsque les cataractes devaient être retirées en un seul morceau. Aujourd’hui, nous utilisons la technologie des ultrasons et du laser pour fragmenter la cataracte en plus petits morceaux à enlever – ce qui signifie qu’il est préférable que le cristallin soit plus souple (c’est-à-dire immature) pour faciliter le processus de fragmentation. En fait, la durée de l’opération et la convalescence du patient sont toutes deux plus courtes si la cataracte est immature au moment de l’opération.

L’opération de la cataracte n’est pas du tout douloureuse. La plupart des patients décrivent une légère sensation de pression autour de l’œil. Dans certains cas, nous pouvons utiliser une anesthésie locale (administrée par des gouttes ophtalmiques) ou réaliser un petit bloc anesthésique autour de l’œil.

Nous avons également la possibilité de proposer aux patients une anesthésie générale s’ils préfèrent être endormis pendant l’intervention ou si d’autres problèmes médicaux doivent être pris en compte (par exemple, les patients atteints de tremblements qui ne peuvent pas rester allongés pendant dix minutes).

La plupart des patients peuvent conduire dans les 48 heures suivant l’opération – le conseil général est qu’ils peuvent commencer à conduire quand ils se sentent à l’aise. Il est conseillé d’éviter de conduire sur de longues distances au cours de la première semaine, car l’œil sera tendu après l’opération.

Je recommande également le port de lunettes de soleil pour minimiser l’effet de la sensibilité aux lumières vives et à la lumière du soleil.

La plupart des patients peuvent reprendre les travaux ménagers normaux en l’espace d’un jour ou deux – cela dépend vraiment de chaque personne. Je recommande d’éviter de soulever des objets lourds et d’effectuer des tâches ménagères vigoureuses pendant la première semaine.

En règle générale, il est préférable d’éviter de se baigner pendant le premier mois suivant l’opération afin de réduire le risque d’infection. Le problème est que les piscines sont souvent pleines de virus et de germes qui peuvent infecter l’œil dans la période postopératoire immédiate. Les séances de gymnastique intensive ne sont généralement pas non plus recommandées pendant la première semaine. L’utilisation d’un tapis roulant ou la marche douce ne posent aucun problème.

Les résultats sont presque immédiats dans la plupart des cas. Cependant, tous les patients et toutes les cataractes ne sont pas identiques, de sorte que certains patients peuvent mettre plus de temps que d’autres à se rétablir. D’autres conditions médicales (par exemple le diabète) peuvent également affecter la réponse de guérison après l’opération.

La vision se stabilise généralement dans le mois qui suit l’opération pour la plupart des patients.

Il existe un certain nombre d’options pour corriger la presbytie lors d’une opération de la cataracte. Nous disposons maintenant de lentilles intraoculaires (LIO) multifocales qui nous donnent la possibilité de corriger la vision de loin et de près, tandis que les lentilles les plus récentes (LIO trifocales) corrigent la vision de loin, intermédiaire et de près. Les LIO trifocales sont la lentille de choix si votre objectif est d’être aussi indépendant que possible des lunettes – certains patients peuvent se débarrasser complètement de leurs lunettes avec des LIO trifocales.

Par ailleurs, les lentilles monovision permettent de régler un œil pour la vision de loin et l’autre pour la vision de près (ce que l’on appelle la monovision mixte), ou vous pouvez régler les deux yeux pour la vision de loin et continuer à utiliser une paire de lunettes de lecture. Tout dépend de vos besoins spécifiques et de l’état de vos yeux. Il est important que vous compreniez les avantages et les inconvénients de chaque option avant que l’opération n’ait lieu.

Nous avons maintenant la possibilité de corriger/réduire l’astigmatisme au moment de l’opération de la cataracte. Cela implique l’utilisation d’une lentille intraoculaire spéciale appelée lentille torique. La gravité de l’astigmatisme préopératoire déterminera si nous pouvons le corriger complètement.

Une fois infecté, le virus de l’herpès devient résident dans l’œil et peut se réactiver après une opération de la cataracte. Cela signifie que vous devrez prendre un médicament antiviral postopératoire pour prévenir toute complication liée au virus. Ce médicament est généralement pris pendant une période de quatre semaines après l’opération.

Il n’y a pas de problème si votre glaucome est maîtrisé avant l’opération. Nous offrons maintenant aux patients la possibilité d’insérer un micro-stent (iStent inject) au moment de l’opération de la cataracte afin d’améliorer le drainage du liquide de l’œil. L’iStent peut réduire la quantité de médicaments contre le glaucome nécessaire – dans de nombreux cas, les patients peuvent arrêter complètement les gouttes ophtalmiques.

Les patients atteints de kératocône se portent très bien après une opération de la cataracte. En fait, beaucoup trouvent qu’ils peuvent se débarrasser complètement de leurs lentilles de contact. L’une des caractéristiques du kératocône est l’astigmatisme, qui peut également être traité au moment de l’opération (voir la question 9 ci-dessus).

L’opération de la cataracte est une intervention unique dans le sens où la cataracte elle-même ne revient pas. Cependant, il arrive qu’une fine membrane se développe derrière l’implant du cristallin. Cette membrane peut être retirée en clinique par une procédure laser rapide et indolore (capsulotomie au laser YAG).

Les patients qui ont subi une greffe de cornée peuvent se faire enlever leur cataracte en toute sécurité. Toutefois, ils doivent savoir qu’il existe un faible risque de rejet du greffon après l’opération de la cataracte – ce risque peut être traité par des gouttes de stéroïdes. Il existe également un faible risque que la cornée soit endommagée et qu’une deuxième greffe soit nécessaire.

La chirurgie moderne de la cataracte ne nécessite pas systématiquement de points de suture, car il s’agit d’une intervention par transparence et l’incision principale mesure environ 2 mm de long. La lentille intraoculaire est insérée par une fine cartouche et est conçue pour se déplier une fois qu’elle a été placée dans l’œil. Certains cas de chirurgie de la cataracte compliquée peuvent nécessiter un ou deux petits points de suture. Ceux-ci sont retirés quelques semaines après l’opération, lorsque les tissus sont cicatrisés.

Opération de la cataracte à Paris