Avant l’intervention

Bilan pré-opératoire

Un Bilan pré-opératoire complet est indispensable avant toute décision pour :

Dépister toute contre-indication à l’intervention (cornée trop mince, anomalie de forme de la cornée (Kératocome), défaut de vision non stabilisé
Mesurer tous les paramètres de l’œil, utiles pour établir le protocole opératoire

Le bilan permet :

De mesurer la forme et l’épaisseur de la cornée par topographie cornéenne chaque cornée a l’équivalent d’une empreinte digitale qui la rend différente de n’importe quelle cornée dans le monde
Analyser certains défauts de l’œil par Abérrométrie
Recalculer l’acuité visuelle et la réfraction oculaire (formule des lunettes) après dilatation des pupilles empêchant les yeux d’accommoder , on mesure la puissance du défaut oculaire sans que l’œil puisse forcer
Examen du fond d’œil, tension oculaire

Pour se préparer à l’intervention :

Arrêter les lentilles souples 4 jours avant, les lentilles rigides 8 jours avant
Venir sans maquillage
Repas léger avant, ne pas venir à jeun
Ne pas boire d’alcool avant l’intervention

Prise en charge

Aucune intervention de chirurgie réfractive n’est prise en charge par la sécurité sociale.
Néanmoins de plus en plus de mutuelles prennent en charge une partie et parfois la totalité du coût de l’intervention
Il est nécessaire de les interroger au cas par cas.

La chirurgie réfractive est considérée comme « Hors nomenclature » par la sécurité sociale et ne donne pas lieu à la délivrance d’un arrêt de travail.